Détecteur de monoxyde de carbone

Il existe de nombreux détecteurs de gaz pour protéger votre maison. Celui dont nous allons vous parler ici est le détecteur de monoxyde de carbone.

En effet, ce gaz inodore et invisible provenant la plupart du temps d’appareils de chauffage défectueux, s’avère très dangereux pour la santé. Bon marché, ce type de détecteur permet de facilement éviter de biens tristes situations.

Les premiers prix de ces détecteurs se situent entre 6 et 15 euros. Pour parfaitement protéger votre habitation de ce gaz il est conseillé de placer un détecteur dans la pièce contenant un appareil dangereux (voir la liste plus bas), dans les pièces à vivre et chambres, et dans toutes les pièces où passe un conduit de fumée.

Le fonctionnement du détecteur : une réaction chimique

Le détecteur est en fait un analyseur d’air. L’appareil analyse l’air ambiant pour détecter un taux anormalement élevé de monoxyde de carbone. Il est différent du détecteur de gaz classique car il se déclenche chimiquement. Le monoxyde de carbone résulte de la combustion incomplète de matériaux, qui libère sous forme de gaz : ces combustions sont généralement provoquées par des appareils de chauffage qui dysfonctionnent.

Pour détecter ce gaz, l’alarme monoxyde de carbone procède par électrochimie : une solution chimique réagit à la présence de monoxyde de carbone. La détection d’un taux élevé provoque le passage d’un courant électrique qui déclenchera la sirène.

Ce détecteur est aujourd’hui la seule façon de trouver une présence anormale de ce gaz dangereux dans une maison, il permet de prévenir l’occupant de ce taux dangereux et donc de lui permettre d’évacuer avant qu’un drame n’ait lieu.

Les effets néfastes du monoxyde de carbone sur la santé.

Selon le temps d’exposition au monoxyde de carbonne, on distingue 3 catégories de symptômes, de gênant à très grave. Une exposition légère à ce type de gaz provoque généralement de légers maux de tête, des nausées qui s’accompagnent de vomissements et d’une fatigue importante. Concrètement, les symptômes sont similaires à ceux d’une grippe.

Une exposition moyenne devient plus dangereuse. Les maux de tête deviennent plus lourds et pulsatiles, cela plonge la victime dans un état de somnolence, de confusion, et son pouls s’accélère… La dernière catégorie d’exposition peut s’avérer dramatique. En plus des symptômes cités précédemment, le monoxyde de carbone provoque l’inconscience de la victime, des convulsions accompagnées d’une détresse cardio-respiratoire, et si l’exposition se prolonge, la mort.

Quels sont les sources de monoxyde de carbone ?

Comme dit précédemment, le monoxyde de carbone peut provenir d’appareils de chauffage en mauvais état. Voici une liste non exhaustive des appareils pouvant être la source d’échappement de ce gaz dangereux :

  • Chauffe-eau et chaudière
  • Cheminée au bois/charbon et gaz
  • Chauffage d’appoint Gaz/pétrole
  • Gazinière
  • Poêle à mazout et charbon
  • Les barbecues en espace confiné
  • Les gaz d’échappement (garage)

Le lieu optimal d’installation d’un détecteur

Pour optimiser l’utilisation de votre détecteur de monoxyde de carbone, il est bien sûr important de le placer dans la pièce d’accueil l’appareil à risque (voir liste ci-dessus) en fonction.

Vous pouvez le placer dans des pièces à vivre adjacente pour optimiser votre protection contre les risques de ce gaz, et dans les chambres.

Il est aussi conseillé de placer de tels détecteurs dans toutes les pièces proches d’un conduit de fumée.

Placez votre détecteur au-dessus de vos portes et fenêtres à 15cm du plafond et 30cm des angles de la pièce. Et tout ceci à une distance comprise entre 1 à 3 mètres de l’appareil potentiellement dangereux.

Que faire si le détecteur se déclenche ?

Si votre détecteur se déclenche, il est temps d’agir.

Voici une liste de gestes simples à appliquer en cas de déclenchement de votre alarme monoxyde de carbone.

  • Si vous en avez la possibilité, éteignez tous vos appareils potentiellement dangereux.
  • Ventilez les lieux, ouvrez portes et fenêtres
  • Evacuez votre habitation
  • Tant que l’alarme est en marche, restez à l’extérieur
  • N’utilisez plus vos appareils à combustible tant qu’un professionnel n’est pas venu les vérifier
  • Dès les premiers symptômes, consultez un médecin

Les normes obligatoires

Tout appareil détecteur de monoxyde de carbone doit être certifié EN50921.

C’est une norme Européenne, qui garantit la provenance de votre produit et les caractéristiques techniques de celui-ci : son aptitude à déceler des traces de monoxyde de carbone dans l’air.

Pin It on Pinterest