Découvrez le métier d’intégrateur de domotique avec G. Constant d’Iziatek

Découvrez le métier d’intégrateur de domotique avec G. Constant d’Iziatek

Vous souhaitez faire l’acquisition d’un système d’alarme pour votre logement ? Cet article va, sans aucun doute, susciter votre intérêt. A quel moment faire appel à un intégrateur de domotique ? En quoi consiste exactement ce métier ? Que peut vous apporter ce type d’expertise ? Guillaume Constant prend le temps de vous présenter sa société, son métier et ses conseils d’expert.

Qui sont Guillaume Constant et Iziatek

Pouvez-vous vous présenter aux travers de votre parcours et de votre place au sein d’Iziatek ?

Je m’appelle Guillaume Constant, je suis gérant de la société Iziatek, je l’ai créé il y a 1 an. C’est un bureau d’étude et d’intégration de domotique, principalement sur les projets orientés KNX. Je suis KNX Partner. Cette technologie est multi-constructeurs, c’est un protocole normalisé permettant de faire communiquer plusieurs produits de marques différentes, dans le même environnement. Les fonctionnalités sont très puissantes et s’adressent plus à une installation en construction neuve et en rénovation lourde, car il est nécessaire d’installer un câble spécifique pour faire communiquer les différents appareils entre eux.

Mon travail consiste à dispenser du conseil concernant l’architecture globale de l’installation. Je réalise également toute la partie de programmation des équipements, c’est la qu’intervient la phase d’intégration, le but étant de proposer une installation « clé en main » à mes clients.

Guillaume Constant

Guillaume Constant

J’ai choisi de m’orienter sur le KNX car c’est un système dédié à une installation professionnelle, mais je suis également ouvert aux technologies plus démocratiques. A savoir, des systèmes avec des box domotiques et des protocoles radio, je peux intervenir sur ce type d’installation pour faire du conseil.

Je suis un ingénieur informaticien et électronicien, ce qui me permet d’avoir une vision globale des produits, de leur conception jusqu’au fonctionnement de leur technologie de communication radio et en passant par l’optimisation de leur installation.

Je travaille pour le particulier, pour les collectivités locales, le secteur tertiaire et industriel. J’interviens pour apporter une vision globale de la gestion technique du bâtiment, des éclairages, du confort et de l’énergie, afin d’optimiser la consommation électrique et énergétique. Simplement en installant des systèmes d’automatisme et de contrôle, il est possible de réduire une facture énergétique de près de 30%. Le but est d’aller vers des réductions d’énergie et il faut voir la domotique comme étant un outil d’efficacité énergétique.

Pouvez-vous me présenter Iziatek en quelques mots ?

J’ai créé cette société en découvrant la domotique. Je souhaitais domotiser ma maison car je constatais de nombreux pôles de gaspillage. En faisant des recherches sur internet, j’ai constaté qu’il existait de nombreuses solutions sur le marché, j’ai découvert le KNX, et une fois que j’ai eu maîtrisé ce système, j’ai souhaité créer une entreprise dédiée à son installation.

J’interviens auprès des particuliers qui souhaitent réaliser une construction neuve ou de la rénovation lourde, afin de leur proposer une architecture de domotique qui traite tous les domaines, de l’alarme, de l’audio-vidéo, du pilotage de l’éclairage et des volets roulants et de la gestion de la consommation énergétique. Même si l’installation d’un système de domotique représente un coût supplémentaire, les bénéficies sur le long terme sont sans appels ; le retour sur investissement est très conséquent.

Ma seconde activité consiste à proposer aux industriels de réduire leur consommation énergétique, au travers de conseils et d’installation d’équipement adaptés, le tout dans le but d’optimiser les bâtiments.

Actuellement mon activité se fait en majorité auprès des particuliers, je travaille donc en partenariat avec les électriciens. J’apporte mon plus pour aller vers des solutions auxquelles ils n’auraient pas forcément pensé. Je travaille également avec les architectes, les maitres d’œuvre, mais aussi avec des chauffagistes et de nombreux autres corps de métiers en lien avec la construction. Le but étant de centraliser au maximum les fonctionnalités de la maison, cela permet au particulier d’avoir un gain de confort notable.

L’intégration de domotique

Concernant les box domotique, avec quelle box travaillez vous le plus ?

Iziatek

Iziatek

Je fais beaucoup de veille technologique, pour bien connaître ce marché. Je travaille beaucoup avec la ZiBase de la société Zodianet. Cette box est compatible avec plusieurs protocoles radio de marques différentes, ce qui est un avantage considérable pour le particulier qui peut mettre en place un système de domotique sur-mesure, à moindre frais et surtout il a la possibilité de faire évoluer son système sans avoir besoin de réaliser des travaux, et sans être prisonnier d’un fabricant unique. Je propose ces box aux personnes qui souhaitent réaliser une installation rapide et sans travaux, ensuite il faut mettre en place des scénarios de vie. Cette solution est une très bonne introduction à la domotique.


L’eeDomus est un très bon produit également, la Zipabox est très performante, la Thomsonbox et la box de Toshiba ont de très bons retours. Ce marché est entrain d’émerger, beaucoup de fabricants se lancent dans le domaine de la box interopérable, l’important étant d’être ouvert au maximum afin que les produits puissent fonctionner au maximum les uns avec les autres.

Le monde KNX est également très représentatif de la domotique grand public, étant multi-constructeurs, il n’y a aucune limite en termes de choix de produits.

Vous voyez l’émergence de tous ces appareils interopérables, qu’en pensent, d’après vous, les grands équipementiers ?

KNX est perçu comme étant de la domotique onéreuse, car il faut rajouter le surplus de l’intégration, mais il faut surtout voir KNX comme une installation globale et non une fonctionnalité domotique ponctuelle. Globalement les prix de ces produits sont entrain de baisser énormément. Mon but est de démocratiser la domotique, ce n’est plus un gadget réservé à une catégorie de personne, non ! Cela permet de réaliser un gain conséquent sur la facture énergétique et en terme confort quotidien, les installations s’amortissent très rapidement.

Les conseils de Guillaume Constant

Quelles sont, d’après-vous, les trois premières questions qu’un particulier doit se poser lorsqu’il cherche à s’équiper d’un système de sécurité ?

Optimisez votre consommation d'énergie

Optimisez votre consommation d’énergie

Lorsque je vais vers un particulier, je lui propose une solution globale et pas une solution spécialement dédiée à la sécurité, je propose toujours d’aller un peu plus loin. Un système de sécurité se compose de détecteurs de présence dont la technologie permet également de réaliser de la gestion du chauffage. Si les gens souhaitent s’équiper en sécurité, il est important que les particuliers réalisent que des détecteurs de présence et d’ouverture peuvent contribuer à optimiser bien plus que la sécurité.


En revanche, si le particulier ne souhaite faire que de l’alarme A2P, je l’orienterais vers une société dédiée et spécialisée, car je ne suis pas compétent à 100% sur ce domaine seul.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Je souhaite insister sur le fait que la partie bureau d’étude peut faire peur car elle suppose des dépenses supplémentaires, je souhaite rassurer les gens à ce sujet. En tant qu’intégrateur, nous sommes là pour aider l’architecte ou le maître d’œuvre afin d’aboutir à des solutions qui feront interagir toutes les fonctionnalités de la maison. Prenons un exemple concret, je suis intervenu sur un chantier de construction après que les volets roulants et les portes de garage aient déjà été installés, 18 volets roulants et 2 portes de garages pilotables uniquement par une télécommande attribuée. Imaginer vous avez 20 télécommandes toutes dédiées à la gestion des ouvertures alors que si j’étais intervenu avant l’installation de ces automatismes, j’aurais pu mettre en place un système de pilotage centralisé, de façon à ce que je particulier puisse contrôler ses ouvertures depuis un interrupteur ou à distance avec son smartphone. La centralisation des fonctions doit être pensée dès le départ, et ce qui pourrait être vu comme des dépenses supplémentaires, permet finalement d’aboutir à une solution de confort optimale car je mets en liens tous les postes et au long terme si votre maison est pensée « domotique » elle sera évolutive.

Pour aller plus loin:
  • Informez-vous sur les prestations liées à vos systèmes d’alarme.
  • Vous pouvez aussi découvrir les différents constructeurs d’alarme.
  • Renseignez-vous sur les prix des alarmes.
  • Tout ce qu’il faut savoir sur l’installation de votre alarme.
  • Demandez vos devis gratuits et sans engagement.

Laisser un commentaire