Quand et pourquoi faire appel à un intégrateur de domotique ? – Domoticom

Quand et pourquoi faire appel à un intégrateur de domotique ? – Domoticom

Votre-Alarme-Maison a souhaité en apprendre plus sur le métier d’intégrateur de domotique et pas de meilleur moyen de mieux connaître ce métier qu’en allant recueillir le témoignage de M. Juillard, intégrateur professionnel et Partenaire KNX et EnOcean. Si vous êtes entrain de réaliser la construction de votre maison, ou si vous souhaitez tout simplement installer de la domotique chez vous, nous vous conseillons vivement de poursuivre la lecture de cet article.

Découvrez ses services >> http://www.domoticom.fr

Qui est le visage de Domoticom ?

Pouvez-vous vous présenter personnellement au travers de votre parcours et de votre rôle au sein de Domoticom ?

Sébastien Juillard

Sébastien Juillard

Je suis fils de viticulteur, un domaine assez éloigné de la domotique, mais je suis issu d’une famille d’entrepreneurs. Mes parents ont développé une exploitation en 1978, j’ai donc été élevé dans le milieu de l’entreprenariat. Je me suis orienté vers des études d’électronique au travers d’un baccalauréat et d’un BTS, suite à ma formation j’ai travaillé pendant 1 an et demi dans la diffusion de télévision, puis je suis entré chez Bouygues Telecom en tant que technicien réseau. Cette société était en très grande expansion, particulièrement au moment de l’explosion des télécoms dans les années 90. Ce contexte m’a permis d’acquérir rapidement des fonctions de manager, puis, j’ai été amené à prendre des responsabilités concernant l’organisation de l’infrastructure des sites aux travers de la sécurité, la climatisation, le contrôle d’accès etc. Toute cette partie n’était pas réalisée en interne par la société et était gérée par des contrats de maintenance avec des sociétés de maintenance d’électricité. J’ai baigné dans ce climat de gestion technique, d’optimisation des coûts et de gestion contractuelle, pendant quelques années.

Pouvez-vous présenter votre société Domoticom ?

Depuis quelques années, j’avais envie de me mettre à mon compte, j’ai donc décidé en 2013 de quitter la société afin d’être indépendant. Je souhaitais faire de l’électricité générale et de la domotique, mais je me suis rapidement rendu compte qu’enfaisant de l’électricité générale et de la domotique, je serai amené à faire 90% de projets d’électricité et très peu de domotique. Les électriciens n’ont pas une grande expertise concernant l’installation de domotique, ils proposent des solutions qui ne sont pas globales. Cela s’explique par le fait que la domotique soit un domaine très vaste, il y a des dizaines de protocoles, des centaines de fabricants et des milliers de produits, de plus, certains protocoles de communication radio sont spécifiques à un fabricant, d’autres sont ouverts, tout cela est très vaste. Personnellement je pense que lorsque l’on travaille avec des solutions fermées, on arrive difficilement à une solution globale. Le KNX (bus filaire) et l’EnOcean (radio) sont des solutions ouvertes qui permettent de mettre en place des installations évolutives.

Les électriciens qui font de la domotique ne sont donc pas très compétents dans cette spécialité, j’ai donc pris la décision de m’orienter exclusivement dans l’intégration domotique, car ce métier est encore peu connu et peu répandu aujourd’hui, alors qu’il répond à un véritable besoin. Un intégrateur suit le client dès le début de son projet, afin de cerner ses besoins et de voir quels sont les solutions de domotique pour y répondre. Dans un second temps, je préconise des équipements adaptés aux besoins, à la maison et au budget. Enfin, je réalise la programmation et la mise en service de l’installation. J’assure également la maintenance du système et j’assiste et conseille les clients lorsqu’ils souhaitent faire évoluer leur installation. Les installations radio sont d’ailleurs plus simples à faire évoluer car elles ne nécessitent aucuns travaux et sont bien moins onéreuses, et elles peuvent également venir en complément d’une installation classique ou domotique filaire.

Etre partenaire KNX et EnOcean

Je vois que vous êtes Partner KNX et EnOcean et principalement orienté dans ces deux protocoles, pourquoi pas de la Z-Wave Alliance ?

Je peux également intégrer du Z-Wave, mais cela pose une problématique concernant la source d’énergie car tous les modules fonctionnent à pile, cela entraîne une maintenancecontraignante et génère beaucoup de déchet. Avec l’EnOcean Alliance, les systèmes sont sans pile, le solaire, l’énergie mécanique et l’énergie thermique sont utilisées afin de faire fonctionner les modules. Ce protocole semble être un protocole d’avenir car il est économique et écologique, voilà pourquoi j’ai choisi de travailler avec ce protocole en priorité. Un grand nombre de fabricants de matériels électriques rentrent aujourd’hui dans cette Alliance. Très récemment, Siemens a lancé un capteur sans pile qui fonctionne avec le protocole Z-Wave, donc ce dernier semble s’orienter vers une utilisation plus écologique de l’énergie, cela est à surveiller de près. Quant au KNX, ça reste aujourd’hui encore le protocole international le plus utilisé en domotique qui me semble incontournable.

Le métier d’intégrateur de domotique

Comment le particulier détermine-t-il s’il a ou non besoin de faire appel à un intégrateur de domotique ?

La domotique commence à rentrer dans l’esprit des particuliers, en revanche, le milieu professionnel n’est pas toujours apte à répondre à cette demande.Lorsqu’un particulier souhaite intégrer une installation de domotique au sein de sa construction neuve ou de sa rénovation, il ne recevra pas forcément un message réaliste et expert de la part des professionnels. J’ai deux modes d’attaque du marché.

D’un côté je propose des prestations de service pour les électriciens, les architectes et les bureaux d’étude à qui je propose donc d’associer mon travail etmes conseils, ma compétence d’intégration peut ainsi être intégrée dans leurs prestations de service. Pour l’instant j’ai essentiellement travaillé à développer mon réseau auprès de ces professionnels, de nombreuses demandes, qui requièrent de l’intégration, arrivent par leur intermédiaire.

Devenez maître de votre confort, de votre consommation et de votre sécurité

Devenez maître de votre confort, de votre consommation et de votre sécurité


D’un autre côté, je souhaite également travailler directement en lien avec les particuliers, néanmoins il est nécessaire de mettre en place des campagnes et des stratégies de communication afin d’acquérir de la visibilité et de la notoriété auprès du grand public. Avec les systèmes radio notamment on peut apporter des solutions de domotique assez intéressantes et assez complètes sur une installation déjà existante sans avoir besoin de faire de travaux. La démocratisation des protocoles radio représente l’opportunité d’intégrer la domotique à un nouveau marché car il requière un budget beaucoup plus réduit et ne nécessite aucun travaux.

Aujourd’hui on parle de plus en plus d’objets connectés dans la maison, cela passe inévitablement par la possibilité de piloter sa maison à distance et d’obtenir des informations par ces équipements, cela fait partie de la domotique. Je propose également d’installer des plateformes résidentielles qui permettent d’accéder à sa maison. Cela fait une vingtaine d’année que l’on entend parler de domotique mais cela n’a jamais vraiment démarré, car les coûts étaient trop élevés. L’arrivée des objets connectés participe à l’engouement du grand public pour la domotique.

Je vois que vous êtes membre de la Fédération Française de Domotique, quel travail réalisez-vous au sein de la Fédération ?

Comme je vous l’ai dit, cela ne fait que quelques mois que j’ai lancé ma société, une des raisons pour lesquelles je me suis lancé dans la concrétisation de mon projet, tient aux conseils que m’a dispensé François-Xavier Jeuland. Concernant la participation aux groupes de travail, je suis parfaitement disposé à le faire, mais je pense attendre d’avoir une meilleure assise sur mon secteur afin de pouvoir véritablement apporter des éléments nouveaux.

Avez-vous quelque chose à ajouter concernant le métier d’intégrateur de domotique ?

Le métier d’intégrateur n’est pas très connu ni du grand public, ni du réseau professionnel. Je souhaiterais que les deux sachent qu’ils peuvent faire appel à des spécialistes de la domotique qui leur apporteront une réponse adaptée à leur budget et à leur besoin. Nous serons à l’écoute de leur demande et nous pourrons apporter des réponses et une expertise qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs. Il est important de faire appel à un intégrateur dès le début d’un projet de construction afin de mettre en place des solutions satisfaisantes aux meilleurs prix.

Pour aller plus loin:
  • Informez-vous sur les prestations liées à vos systèmes d’alarme.
  • Vous pouvez aussi découvrir les différents constructeurs d’alarme.
  • Renseignez-vous sur les prix des alarmes.
  • Tout ce qu’il faut savoir sur l’installation de votre alarme.
  • Demandez vos devis gratuits et sans engagement.

One Response to Quand et pourquoi faire appel à un intégrateur de domotique ? – Domoticom

  1. Sébastien Joly dit :

    Bonjour,
    Après lecture de l’article, j’ai plutôt le sentiment que le métier décrit est installateur qu’intégrateur. D’ailleurs cela serait beaucoup plus vendeur je trouve. Etre intégrateur n’est pas déterminé par le fait que l’on suit un projet depuis le début. Etre intégrateur n’est pas un métier mais une position de maître ouvrage et pas forcement maître d’oeuvre. Donc commercialement parlant il vaut mieux être vu comme un installateur car les intégrateurs n’ont franchement pas la côte (ou alors avec des gros chantiers à plusieurs dizaines de milliers d’euro).
    Petite coquille, je site : « Je peux également intégrer du Z-Wave, mais cela pose une problématique concernant la source d’énergie car tous les modules fonctionnent à pile, cela entraîne une maintenance contraignante et génère beaucoup de déchet. »
    Tous les modules Zwave ne font pas appel aux piles.
    Sébastien

Laisser un commentaire