detecteur de gaz

Les chiffres des incendies en France sont inquiétants, près de 2 accidents surviennent chaque minute dans les ménages français. Ce constat a permis aux professionnels de proposer le detecteur de gaz qui arrivent à déceler rapidement le risque d’explosion.

Comparez les installateurs de votre région

En France, l’usage du gaz dans les habitations personnelless est quelque chose de très courant. Cependant, cette utilisation quotidienne du gaz représente un certain nombre de risques dont les fuites de gaz, et par conséquent, les explosions et les intoxications. Pour prévenir ce type de risque, il existe une solution: le detecteur de gaz.

Demandez un avis d’expert

Détecter le gaz pour éviter les explosions

C’est le detecteur de gaz qui détecte la présence de gaz dans une pièce pour en avertir les occupants par le biais de sa propre sirène ou de celle de l’alarme maison à laquelle il est couplé. Cette sirène se déclenche avant que la limite inférieure d’explosivité du gaz ne soit dépassée. Avec un detecteur de gaz, il est possible de détecter le méthane, le butane, le propane ainsi que le monoxyde de carbone qui sont tant de gaz qui représentent soit un danger d’explosion, soit un danger d’intoxication.

>>> Vous pouvez faire expertiser votre projet d’alarme gaz par nos spécialistes .

L’aspect légal du detecteur de gaz

Rien n’a encore été légalisé quant à une éventuelle obligation d’installation du detecteur de gaz au sein des ménages français. Toutefois, au regard de certaines statistiques et de ce qui est en train de se passer par rapport à l’obligation d’installation du détecteur avertisseur autonome de fumée dans les foyers français, cela serait-il possible que le détecteur de gaz devienne un jour obligatoire pour prévenir principalement les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

La loi

detecteur de Gaz

Détecteur de gaz de ville

La loi relative au detecteur de gaz n’est plus à l’ordre du jour, on peut tout de même trouver un projet de loi à son sujet datant de 2008. Ce projet de loi se base sur des statistiques inquiétantes qui provoquaient déjà des réactions de certains dirigeants.

En effet, en France, on enregistre 6 000 victimes d’intoxications au monoxyde de carbone dont 300 décès. Personne n’est épargné par les intoxications au monoxyde de carbone mais les enfants de moins de 14 ans en sont les principales victimes (27%).

Cette loi n’a pas vu le jour mais elle est très similaire à celle concernant le détecteur avertisseur autonome de fumée. La loi portait sur l’obligation d’une installation d’au moins un détecteur avertisseur de monoxyde de carbone dont la responsabilité revient à l’occupant du logement. Ensuite, une déclaration à l’assureur doit être faite pour la prise en compte ou non de cette installation lors d’un éventuel sinistre.

>>> Vous avez décidez d’installer une alarme gaz.

Les normes

Si la loi s’est arrêté au stade du projet, les normes que doivent respectées le detecteur de gaz ont été établies suite à la directive 2009/142 de la Communauté Européenne ( CE ) du 30 Novembre 2009. Il s’agit de régulariser des conditions de sécurité des appareils à gaz et des émanations gazeuses dangereuses lors d’une combustion de produits.

En résumé, avant d’acheter un detecteur de gaz, assurez-vous que celui-ci porte bien le marquage CE, certifiant sa qualité, et sa non toxicité pour l’occupant du logement.

Comment fonctionne le detecteur de gaz?

Detecteur de gaz

Détecteur de gaz (Propane et Butane)

Après l’installation, le detecteur de gaz va aussitôt apprécier une concentration anormale de gaz domestiques comme le méthane, le propane, le butane ou le monoxyde de carbone au sein d’une pièce. le détecteur de gaz fonctionne selon le mélange de gaz combustible/air diffusé dans le détecteur par un pare-flamme. Avant tout achat de detecteur de gaz, il est nécessaire de savoir la nature du gaz ou de la vapeur qui émanent de la zone à surveiller.

Lorsque la limite inférieure d’explosivité ( LIE ) est atteinte, le déclenchement de la sirène ou de l’alarme indique l’anomalie aux habitants du logement. La limite inférieure d’explosivité est un seuil de concentration de gaz inflammable en dessous duquel aucune explosion ne peut avoir lieu; mais une fois cette limite dépassée, le danger est réel. C’est pourquoi, le paramétrage de l’alarme par le biais de la centrale est très important pour votre sécurité.

>>> Trouvez un installateur dans votre région.

Le detecteur de gaz, un très bon complément du DAAF

Dans la prévention des risques domestiques, spécialement celle des explosions, plusieurs avantages sont à mettre à l’actif de l’installation d’un détecteur de gaz; alors que le détecteur avertisseur autonome de fumée est devenu obligatoire dans la prévention des incendies domestiques. Bien que le détecteur de gaz soit efficace, il ne suffit pas pour se prémunir des risques domestiques, il faudra le compléter d’un détecteur de fumée et d’un détecteur de monoxyde de carbone afin que la sécurité au sein de votre domicile soit optimale.

Tout d’abord, le detecteur de gaz autorise la détection précoce de fuite de gaz, le contrôle intrinsèque de bon fonctionnement et s’adapte parfaitement au déclenchement d’alarme pour un nuage de gaz dont la concentration est faible. Certains appareils arrivent à détecter tous les types de gaz et ne sont pas perturbés par les gaz toxiques hautement concentrés. Certains appareils reposent sur le principe de l’absorption des infrarouges permettant de comparer l’intensité des signaux de référence et de prélèvement pour évaluer la concentration.

>>> Découvrez l’alarme incendie dans tous ces états.

La même installation que le détecteur de fumée?

detecteur de gaz

Détecteur de gaz de ville

Les détecteurs de gaz peuvent être installés partout dans votre maison. Il est préférable de le fixer à proximité des dispositifs pouvant être à l’origine d’une fuite de gaz au sein de votre habitation. Vous avez également le choix d’installer votre detecteur de gaz dans vos chambres afin d’éviter les surprises pendant le sommeil, dans le salon et la salle à manger. Toutefois, il faut faire la différence avec le détecteur de fumée bien qu’ils aient tous les deux des fonctions préventives plus ou moins semblables. Alors que le DAAF s’installe toujours en hauteur pour détecter les particules de fumée, il arrive qu’un detecteur de gaz soit installé à 30 cm ou 40 cm du sol lorsque ce gaz est lourd.

>>> Demandez vos 3 devis gratuits.

Le détecteur autonome de gaz ( DAG )

S’il s’agit de détecter un gaz naturel, celui-ci détecte le méthane qui est plus léger et donc qui monte au plafond; dans ce cas l’installation se fait au plafond. en revanche, si l’installation doit détecter du butane ou du propane, il faudra installer le detecteur de gaz à au hauteur du sol parce que ces deux gaz sont lourds et stagnent vers le bas.

Le détecteur de monoxyde de carbone

Il vous sera recommandé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone si vous êtes en possession d’appareils chauffants à combustion. Pour une protection sûre, vous devrez installer un détecteur de monoxyde de carbone dans chaque pièce équipée d’un appareil à combustion. Dans la pièce de vie principale du logement pensez à en installer un aussi ainsi que dans les chambres si vous voulez une sécurité maximale.

 

Pour aller plus loin: